Home / PRÉSENTATION DES FRANÇAISES

PRÉSENTATION DES FRANÇAISES

On connait désormais les joueuses qui composeront l’équipe de France pour le championnat du monde, qui débute dans moins de trois semaines à Paris (sur trois sites, Saint-Cloud, Jeu de Paume et Issy-les-Moulineaux). Pas de surprise, puisque l’équipe qui avait terminé deuxième du championnat d’Europe au printemps en Pologne a été reconduite. L’entraîneur Philippe Signoret revient pour nous sur cette sélection, les ultimes semaines de préparation et ses ambitions.

SUR LA SÉLECTION

« Liste sans surprise. Au regard du classement et des résultats, Laura Pomportes, Coline Aumard et évidemment Camille Serme étaient incontournables. Sur le papier, il y avait une incertitude concernant la quatrième joueuse, mais comme Cyrielle Peltier n’a pas encore retrouvé son meilleur niveau après sa blessure, la sélection de Chloé Mesic s’imposait d’elle-même. »

photo-philippe

SUR LA PRÉPARATION

« Le calendrier du circuit international ne permet pas aux équipes d’effectuer une longue préparation. En ce qui nous concerne, nous allons profiter de l’open de Monte-Carlo (la semaine précédant la compétition) pour effectuer un pré-regroupement à Monaco. C’est un peu notre camp de base, on y est toujours très bien reçus. Même si elle ne participe pas, Camille sera présente, et les autres joueuses nous rejoindront au fur et à mesure (Coline Aumard et Laura Pomportes sont dans le tableau principal, Chloé Mesic dans les qualifications). »

photo-monaco

SUR LES AMBITIONS DE L’ÉQUIPE DE FRANCE AU CHAMPIONNAT DU MONDE

Même si certaines joueuses, notamment Serme, ont affirmé ces derniers mois leurs envies de podium, Signoret préfère procéder « étape par étape, comme je le fais toujours dans les compétitions par équipes. Dans un premier temps, il faudra sortir de la poule et accéder aux quarts de finale. Le tirage au sort sera évidemment très important. On ne connait pas encore les têtes de série, mais la France sera normalement sur les positions 5/8. On sait que Camille est capable de battre toutes les numéros 1 adverses, mais certaines équipes sont très homogènes. Je pense par exemple aux États-Unis, qui nous avaient privées de la cinquième place il y a deux ans au Canada. Il va falloir que les filles élèvent leur niveau de jeu, mais elles en ont la capacité. Disputer un championnat du monde à domicile, ça engendre une certaine pression, et il va donc falloir qu’on se serve de l’expérience d’il y a quatre ans à Nîmes (la France avait terminé 9ème). »

LES QUATRE BLEUES

photo-equipe

Camille Serme

La leader incontestée de l’équipe de France. Elle n’a raté aucune compétition par équipes depuis ses débuts en 2006 (5 championnats du monde, 11 championnats d’Europe) ! Après un petit passage délicat en début de saison et une élimination au premier tour à l’open d’Al-Ahram, Camille a accompli un exploit majuscule à Philadelphie il y a quelques semaines, remportant l’US Open en battant Amanda Sobhy, Laura Massaro et surtout la numéro 1 mondiale Nour El Sherbini. Toutes des adversaires potentielles au championnat du monde … Elle arrivera donc en pleine confiance à Paris, tout en ayant rechargé les batteries après un mois sans tournoi.

photo-camille

Camille Serme EN BREF

27 ans … Numéro 6 mondiale (meilleur classement 3 en juin 2015) … 11 titres sur le circuit professionnel, dont le British Open 2015 et l’US Open 2016 … Demi-finaliste du championnat du Monde 2010 … Championne d’Europe individuelle 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016 … Vice-championne d’Europe par équipes 2010, 2014, 2015 et 2016 … Championne de France 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016 … Championne d’Europe junior 2006, 2007 et 2008 … Vainqueur du British Junior Open en 2008 … Sixième participation au championnat du monde par équipes (meilleur résultat, 6ème en 2010 et 2014).

Coline Aumard

Elle aussi commence à avoir une certaine expérience des compétitions internationales, puisqu’elle participera à son cinquième championnat du monde par équipes. Désormais membre à part entière du top 30 mondial, Coline se qualifie systématiquement pour les tableaux principaux des tournois World Series. Sa montée en puissance ouvre de nouvelles perspectives à l’équipe de France, car elle peut rivaliser sur le papier avec toutes les numéros 2 adverses (sauf peut-être contre l’Égypte). Elle a d’ailleurs prouvé sa solidité lors des deux derniers championnats d’Europe avec une seule défaite, contre l’Anglaise Sarah-Jane Perry.

photo-coline

Coline Aumard EN BREF

27 ans … Numéro 26 mondiale (meilleur classement 25 en août 2016) … 6 titres sur le circuit professionnel … Médaillée de bronze au championnat d’Europe individuel 2015 … Vice-championne d’Europe par équipes 2010, 2015 et 2016 … Vice-championne de France 2013, 2015 et 2016… Cinquième participation au championnat du monde par équipes (meilleur résultat, 6ème en 2010 et 2014).

Laura Pomportes

La belle surprise de ce début de saison. Après une année 2015/2016 gâchée par une blessure à la hanche, la Toulousaine a retrouvé rapidement son meilleur niveau, avec un premier titre sur le circuit en août à Belfast, mais aussi deux demi-finales à Nantes et à Créteil. Laura pourra également s’appuyer sur ses performances au dernier championnat d’Europe, où elle s’était montrée solide malgré une préparation réduite au minimum.

photo-laura

Laura Pomportes EN BREF

27 ans … Numéro 77 mondiale (meilleur classement 51 en juillet 2015) … 1 titre sur le circuit professionnel … Vice-championne d’Europe par équipes 2014, 2015 et 2016 … … Vice-championne de France 2014 … Vice-championne d’Europe par équipes junior 2008 … Troisième participation au championnat du monde par équipes (meilleur résultat, 6ème en 2014).

Chloé Mesic

La petite dernière du groupe. La capitaine de l’équipe de Bourges a connu sa première sélection au championnat d’Europe au printemps, et fera ses débuts en championnat du monde. Ayant désormais terminé ses études (elle est diplômée de l’INSA de Lyon), Chloé a entamé depuis quelques semaines une carrière de joueuse professionnelle « à plein temps. » Les résultats n’ont pas tardé à suivre, avec une accession au top 60 mondial et un premier quart de finale sur un tournoi 10 000 $ il y a quelques jours au Canada. Même si elle ne part pas titulaire, son niveau actuel en fait une alternative plus que crédible pour les matches de poule les plus abordables.

photo-chloe

Chloé Mesic EN BREF

25 ans … Numéro 61 mondiale (meilleur classement 58 en septembre 2016) … 3 finales sur le circuit international … Vice-championne d’Europe par équipes 2016 … … Vice-championne d’Europe par équipes -17 ans 2008 … Première participation au championnat du monde par équipes.

Pour ne rien rater de la préparation des joueuses de l’équipe de France jusqu’au championnat du monde, suivez la page Les yeux dans les Bleues

Crédits photo : EuroSquash2016