Home / FRANCE (français)

FRANCE (français)

Le championnat du monde féminin par équipes commence dimanche avec la cérémonie d’ouverture. Avant-dernier épisode de notre présentation des équipes aujourd’hui, avec le pays hôte, la France. Après une sixième place en 2014, les Bleues rêvent ouvertement d’un podium à domicile. Elles s’appuieront évidemment sur leur leader Camille Serme mais aussi sur la progression des autres joueuses, Coline Aumard en tête.

Un podium mondial, les Bleues en rêvent. Désormais bien installés à la deuxième place européenne derrière les intouchables Anglaises, Camille Serme et ses équipières souhaitent désormais devenir une nation majeure du squash féminin à l’échelle planétaire. D’autant plus cette année, où elles évolueront à domicile, quatre ans après l’édition à 2012 à Nîmes. « Jouer à domicile, c’était une inconnue pour nous et on s’était mis une pression négative, raconte l’entraîneur national Philippe Signoret, en poste depuis plus de dix ans. On en a parlé entre nous cette semaine, il sera important de s’appuyer sur cette expérience pour ne pas reproduire les mêmes erreurs. Pour cela, il faut s’appuyer sur l’exemple de l’équipe Canadienne en 2014. Même si leur résultat brut n’avait pas été extraordinaire (11ème), elles avaient su créer une certaine communion avec le public. On est dans un sport où les joueurs perdent souvent de l’argent quand ils se déplacent sur un tournoi, mais il faut dépasser ça. Se faire plaisir est essentiel, ainsi que montrer au public ce qu’on sait faire. Ce serait donc à nous d’aller chercher leur soutien, indispensable si on veut atteindre nos objectifs. »

france-photo-1_en

Objectifs. Le mot est lâché, et Signoret ne se cache pas derrière son petit doigt. « Comme toujours dans les compétitions par équipes, nous allons procéder étape par étape, en nous focalisant dans un premier temps sur la phase de poule. Mais notre ambition est clairement de monter sur le podium, on sera très déçu si on ressort sans médaille. Il va falloir que les filles élèvent leur niveau de jeu, mais elles en ont la capacité et commencent à avoir une certaine expérience. » Même son de cloche chez la numéro 1 française Camille Serme. « Oui, notre objectif est d’aller en demi-finale (il n’y aura pas de petite finale, et les deux perdants des demi-finales recevront la médaille de bronze). Ce sera difficile avec les trois cadors (Égypte, Malaisie, Angleterre), sans oublier des pays émergents, comme les États-Unis ou l’Inde. Mais je suis convaincue que si on aborde cette compétition avec un groupe soudé et ambitieux, on peut y arriver. Coline (Aumard) a déjà prouvé qu’elle était capable de battre des joueuses du top 20 mondial, et je fais confiance aux joueuses qui évolueront en numéro 3 (Laura Pomportes et Chloé Mesic). » Conscient que la réussite de l’équipe passe par la progression individuelle des joueuses, Signoret affirme qu’en squash, une compétition par équipes « est en réalité ce que j’appelle de l’individuel regroupé. La priorité pour les joueuses est d’avoir des résultats sur le circuit, non seulement pour elles mais aussi car cela a un impact sur le ‘seeding’ de leur équipe. C’est très différent d’autres sports où une ou deux grosses compétitions internationales occultent tout le reste. »

france-photo-2_en

Crédit photo : Sportiva

Dans cette optique, il peut évidemment s’appuyer sur Camille Serme, qui n’a raté aucune compétition par équipes depuis ses débuts en 2006 (5 championnats du monde, 11 championnats d’Europe) ! Après un petit passage délicat en début de saison, la numéro 6 mondiale a réalisé un exploit majuscule à Philadelphie il y a quelques semaines, remportant l’US Open en battant Amanda Sobhy, Laura Massaro et surtout la numéro 1 mondiale Nour El Sherbini. Toutes des adversaires potentielles au championnat du monde … Elle arrivera donc en pleine confiance à Paris, tout en ayant rechargé les batteries après un mois sans tournoi. Sa partenaire d’entraînement Coline Aumard (qui a connu un petit souci à la cheville cette semaine à Monaco, finalement sans gravité) a également une certaine expérience puisqu’elle participera à son cinquième championnat du monde par équipes. Elle a battu quelques joueuses du top 20 au cours des derniers mois et sa montée en puissance ouvre de nouvelles perspectives à son équipe. Frustrée de ne pas avoir disputé la finale lors du dernier championnat d’Europe (la rencontre était jouée avant le troisième match), Aumard sera évidemment très motivée, d’autant qu’elle est née et réside en région parisienne. « Cette finale contre les Anglaises est une bonne référence en vue de l’échéance qui nous attend, affirmait-elle à l’époque. Ça doit nous permettre de travailler pour devenir plus fortes, chacune de notre côté, mais aussi ensemble. On est une jeune équipe avec une bonne cohésion de groupe, et notre force mentale ne cesse de grandir. C’est ça qui va nous permettre de devenir un jour championnes d’Europe et d’accrocher un podium au championnat du monde. »

france-photo-3_en

Crédit photo : US Open Squash

Le tirage au sort a placé les Françaises dans la poule de Hong Kong, comme il y a deux ans. « Elles nous avaient battues, ce qui nous avait empêchées de faire encore mieux que sixièmes, indique Signoret. Leur numéro 1 Annie Au a une grande capacité à faire déjouer ses adversaires, mais Camille (Serme) a eu largement le dessus lors de leurs confrontations récentes. Coline (Aumard) a joué contre leur numéro 2 Joey Chan il y a quelques semaines, s’inclinant 11-9 au 5ème jeu… Enfin Laura et leur numéro 3, une joueuse en progrès constants (Liu Tsz-Ling) s’étaient affrontées au Canada, avec une victoire de la Hongkongaise après plus d’une heure de jeu. On peut donc s’attendre à une rencontre serrée. » Elle aura lieu mercredi prochain, sur le court vitré du Palais des Sports Robert Charpentier à Issy-les-Moulineaux. Si tout se passe bien, ce sera la première étape de la route qui pourrait mener les Bleues au podium …

L’ÉQUIPE DE FRANCE

france-photo-4_en

Résultat de la France au championnat du monde 2014

Sixième

Meilleur résultat de la France au championnat du monde

Sixième en 2010 et 2014

LES JOUEUSES

CAMILLE SERME

france-photo-5_en

Crédit photo : czechsquash.rajce.idnes.cz

27 ans … Numéro 6 mondiale (novembre 2016) … Meilleur classement 3 de juin à septembre 2015 … 11 titres sur le circuit professionnel, dont le British Open 2015 et l’US Open 2016 … Demi-finaliste du championnat du Monde 2010 … Championne d’Europe individuelle 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016 … Vice-championne d’Europe par équipes 2010, 2014, 2015 et 2016 … Championne de France 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016 … Championne d’Europe junior 2006, 2007 et 2008 … Vainqueur du British Junior Open en 2008 … Sixième participation au championnat du monde par équipes.

COLINE AUMARD

france-photo-6_en

Crédit photo : czechsquash.rajce.idnes.cz

27 ans … Numéro 26 mondiale (novembre 2016) … Meilleur classement 25 en août 2016 … 6 titres sur le circuit professionnel … Médaillée de bronze au championnat d’Europe individuel 2015 … Vice-championne d’Europe par équipes 2010, 2015 et 2016 … Vice-championne de France 2013, 2015 et 2016… Vainqueur de la Coupe d’Europe des Clubs 2015 … Cinquième participation au championnat du monde par équipes.

CHLOE MESIC

france-photo-7_en

Crédit photo : Chloé Mesic

25 ans … Numéro 61 mondiale (novembre 2016) … Meilleur classement 58 en septembre 2016 … 3 finales sur le circuit international … Vice-championne d’Europe par équipes 2016 … … Vice-championne d’Europe par équipes -17 ans 2008 … Première participation au championnat du monde par équipes.

LAURA POMPORTES

france-photo-8_en

Crédit photo : Philippe Rochais

27 ans … Numéro 77 mondiale (novembre 2016) … Meilleur classement 51 en juillet 2015 … 1 titre sur le circuit professionnel … Vice-championne d’Europe par équipes 2014, 2015 et 2016 … … Vice-championne de France 2012 and 2014 … Vice-championne d’Europe par équipes junior 2008 … Vainqueur de la Coupe d’Europe des Clubs 2015 … Troisième participation au championnat du monde par équipes.

Source : www.squashinfo.com

Plus d’infos sur

www.ffsquash.com

Pour vivre la préparation de l’équipe de France de l’intérieur, retrouvez notre page Les yeux dans les Bleuesqui sera relayée par pendant la compétition par Les Françaises aux Championnats du Monde Féminin. Vous pourrez suivre en direct chaque rencontre, obtenir les impressions des filles au quotidien et apporter votre soutien à l’équipe !

Retrouvez également le dernier épisode de notre série Inside the teams demain, avec les grandes favorites : l’Égypte.